La Grande Motte, 2020


Ce projet porte sur l'architecture et les différentes formes d'espaces qui rompent avec le schéma architectural classique. L'idée que des lieux, des habitations ; les espaces conduisent à la rêverie et sont de l'ordre de l'utopie. C'est une réflexion visuelle sur des espaces et des lieux qui sont "autres". J'ai commencé par l'exemple architectural de La Grande Motte. Cette cité balnéaire face à la Méditerranée a été construite par Jean Balladur en 1969 pour permettre à la classe moyenne française de partir en vacances dans un lieu dépaysant et atypique. L'architecture de la ville est organique, presque décorative et figurative. A partir des photographies que j'ai prises sur place, j'ai systématiquement extrait de ces images des formes de l'architecture qui ont servi de point de départ aux collages. Dans le même temps, j'ai créé un atlas visuel d'images d'archives provenant de diverses sources, qui, selon moi, auraient été mes sources d'inspiration si j'avais été l'architecte de la ville. À l'aide de ces images d'archives et des découpes réalisées dans mes photographies, j'ai reconstitué des modèles photographiques, qui mettent l'accent sur la forme et la couleur comme base instinctive de la recherche architecturale.